Portail du C.D.I 

e-sidoc Le portail vous permet d’accéder facilement à de nombreuses ressources (livres, revues, sites internet) !

http://0771172f.esidoc.fr

Orientation après la 3e 

OrientationLa phase d'affectation est une étape importante mais aussi délicate pour l'orientation des élèves en classe de troisième !

Consulter la présentation sur l'affection

Résultats du D.N.B 

86,24 % de réussite au DNB 2022 pour les élèves du collège Albert Camus , avec 51,1 % de mentions. Bravo aux lauréats !

Voir les résultats officiels

Menu du mois

Collège Albert Camus
Rue Albert Camus, 77100 Meaux
01 60 09 94 50
mail : 
ce.0771172f@ac-creteil.fr

Citation d'Albert Camus 

« Pour la première fois, ils sentaient qu’ils existaient et qu’ils étaient l’objet de la plus haute considération : on les jugeait dignes de découvrir le monde. »

Albert CAMUS, Le Premier homme

Visiteurs 

Aujourd'hui :Aujourd'hui :4
Hier :Hier :79
Cette Semaine :Cette Semaine :83
Ce Mois : Ce Mois : 1877

Sortie mémorielle sur les sites de la bataille de Verdun (1916)

Le jeudi 20 avril et le vendredi 21 avril 2023, les élèves de 3ème et quelques élèves de 4ème ont réalisé une sortie pédagogique, historique et mémorielle dans la Meuse, sur différents sites de la bataille de Verdun. Cette bataille de la Première Guerre mondiale, qui a duré 10 mois (de février à décembre 1916), a été l’une des plus meurtrières, avec 306 000 morts et 406 000 blessés français et allemands.

Accompagnés d’une guide-conférencière, nous avons découvert le fort de Douaumont, ouvrage créé au XIXème siècle pour défendre la place forte de Verdun. Le fort, qui tombe dans les premiers jours de la bataille de Verdun aux mains des Allemands, n’est repris par les Français que huit mois plus tard.

Les élèves devant le fort de Douaumont

Les élèves apprennent que 679 soldats allemands ont perdu la vie dans le fort suite à une explosion le 8 mai 1916 et que, ne pouvant être enterrés à l’extérieur en raison des risques, ils reposent pour la plupart dans le fort, derrière un mur (voir la photographie ci-dessous) où se trouve une chapelle en leur mémoire. C’est la raison pour laquelle, comme l’on apprit les élèves, on retrouve le drapeau allemand sur le fort, en compagnie des drapeaux français et européen. Il s’agit aujourd’hui d’un symbole de réconciliation entre les deux pays.

Les élèves découvrent la chapelle du souvenir à la mémoire des soldats allemands morts dans le fort

Nous nous sommes ensuite rendus à l’Ossuaire de Douaumont, lieu à la mémoire des soldats tués à Verdun pendant la Première Guerre mondiale, créé à partir de 1920 et inauguré en 1932. Ce sont les corps de 130 000 soldats français et allemands non identifiés qui y reposent. Les élèves, après avoir visionné une vidéo explicative sur la bataille de Verdun, ont découvert l’intérieur de l’Ossuaire et la nécropole située devant où sont enterrés quelque 16 000 soldats français.

Les élèves écoutent l’histoire de la construction de l’Ossuaire de Douaumont

Les élèves devant les tombes de la nécropole nationale de Douaumont

L’après-midi, nous avons visité l’un des neuf villages détruits au cours de la bataille de Verdun : Fleury-devant-Douaumont. Ce village qui compte environ 400 habitants avant la guerre n’a plus aucun bâtiment debout à l’issue de la bataille. Les élèves ont pu observer les conséquences des bombardements plus de cent ans après, car le site en conserve les marques. Ils apprennent l’histoire du village et les conséquences de la guerre : notamment l’interdiction de construire dans certaines zones, car on y retrouve fréquemment des munitions de la Première Guerre mondiale, voire des ossements de soldats (26 soldats français en 2013 ont été découverts dans le village). Aujourd’hui, le village est un lieu de mémoire important de Verdun.

Vue du village de Fleury-devant-Douaumont

Les élèves découvrent les cratères d’obus qui ont remplacé les bâtiments

Pour clore cette journée, nous avons réalisé la visite en réalité augmentée de la citadelle souterraine de Verdun qui nous a fait découvrir notamment comment avait été choisi le soldat inconnu qui repose aujourd’hui à Paris sous l’Arc-de-Triomphe.

De retour au collège, les élèves ont réalisé en Histoire-Géographie, grâce à leurs découvertes au cours de la sortie, un projet sur la mémoire de la bataille de Verdun et sur l’importance de venir encore de nos jours découvrir les sites du champ de bataille. Ils pourront présenter ce projet à l’oral du Diplôme national du Brevet.

Les élèves et les enseignants remercient vivement la mairie de Meaux pour son soutien sans lequel cette sortie mémorielle n’aurait pu avoir lieu.

Monsieur AYAD et Monsieur DRUART, professeurs d’Histoire-Géographie et EMC

#fc3424 #5835a1 #1975f2 #2fc86b #feduc9 #eef11045 #140114115202